A propos

Stéphane Loriot travaille pour le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

site

Vous trouverez ici quelques liens vous permettant de suivre son travail:

Vidéo plantes sauvages comestibles

Vidéos et articles sur le paillage du sol

La simple technique hédoniste du paillage au jardin permet également de sélectionner et de protéger pour le principe nos savoureuses mauvaises herbes pour bénéficier de dégustations très locales presque toute l’année avec au minimum une bonne douzaine de plantes.

La plupart d’entre elles étant mellifère* (produisant du nectar), elles nourriront souvent nos précieux insectes auxiliaires (prédateurs de ravageurs de végétaux).

Grâce au paillage systématique avec nos plantes sauvages, les intrants et traitements même biologiques ne sont plus nécessaires, votre jardin bocager en petite agroforesterie et en autosuffisance permet à la nature d’œuvrer pour elle-même.

Parmi les plantes sauvages comestibles du jardin nous rencontrons souvent par exemple : l’Achillée*, la Berce*, la Cardamine*, l’Egopode*, le Gaillet gratteron, Le Lamier blanc*, le Lamier pourpre*, le Millepertuis*, l’Ortie, l’Oseille des prés, le Plantain lancéolé*, le Pissenlit*, la Primevère, etc.

Articles sur les plantes sauvages au Moyen Age : Les plantes sauvages comestibles sont connues depuis des temps immémoriaux et répertoriées depuis l’antiquité…

Vidéos  sur  l’électro-sensibilité

Cela fait dix ans que je suis électro-sensible (intolérance aux antennes relais de téléphonie mobile, téléphone portable, WIFI, DECT, etc.). Ces ondes font partis de la même famille que celles du four micro-ondes.

Depuis plusieurs décennies, plus d’un millier de recherches dans le monde ont prouvé a quel point les dégâts sanitaires collatéraux de ces ondes pulsées sont remarquablement néfastes pour le monde végétal, animal et humain.

En conséquence de mon intolérance à cette pollution, je suis sous traitement anti-Alzheimer depuis quatre ans et nos 3 plantes sauvages comestibles me sont d’un grand secours pour me permettre de limiter la casse…

 

Le site « Trois plantes sauvages comestibles à notre service » a été réalisé avec la collaboration de Béatrice Francou (Agence Planete, dessinoriginal.com).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s