Velouté de Pariétaire (Nouvelle recette)

Comme l’Ortie, cette plante appartient à la famille des Urticaceae.

parietaireLes périodes, les conditions de récolte de la pariétaire et la recette du velouté sont identiques à sa cousine l’Ortie.

Sa texture douce, faussement rugueuse est  non urticante.

Elle  foisonne à coté de l’Ortie dans les endroits plutôt rocailleux.

Il faut la récolter pendant que la tige translucide encore verte clair reste cassante comme du verre, avant que celle-ci ne devienne rose et filandreuse.

Certes, sa saveur moins prononcée, ses vertus nutritionnelles et  médicinales moindres que la fameuse Ortie, ne l’empêchent en rien  de demeurer une excellente incontournable sauvageonne comestible.

Ingrédients :

  • Tiges de 10 à 20 cm avec les feuilles

Préparation :

En association avec nos 3 plantes, elle constitue un bon complément gustatif et épaississant notamment pour les soupes.

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s