Salade de riz au Pissenlit (Nouvelle recette)

La recette est simple et rapide

pissenlit_gdL’amertume prononcée du Pissenlit sera atténuée par le riz. Il est donc facile de doser le volume de feuilles selon ses appétences.

Cette salade tonique et digeste est pédagogique pour séduire les débutants réfractaires.

Au fil du temps le pourcentage de riz diminuera au profit de la plante…

Ingrédients :

Un beau bouquet de feuilles coupé à 3 mm, un quart de concombre avec la peau coupé en dés de 3 mm, un quart d’oignon rouge si possible (saveur plus suave) coupé le plus finement possible, une tomate coupée en dés de 5 mm (en option, pour le visuel des débutants et comme exhausteur de goût), un verre de riz cuit refroidi, 4 c à soupe d’huile d’olive, 2 c à soupe de vinaigre de cidre, un demi citron pressé, curcuma, colombo, piment des oiseaux, sel

Préparation :

  • Mélanger le tout et réajuster l’assaisonnement si nécessaire, le riz étant très absorbant
  • Cette recette s’adapte avec le Trèfle dont la quantité de par sa douceur peut être ou sera augmentée

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Publicités

Velouté de Pariétaire (Nouvelle recette)

Comme l’Ortie, cette plante appartient à la famille des Urticaceae.

parietaireLes périodes, les conditions de récolte de la pariétaire et la recette du velouté sont identiques à sa cousine l’Ortie.

Sa texture douce, faussement rugueuse est  non urticante.

Elle  foisonne à coté de l’Ortie dans les endroits plutôt rocailleux.

Il faut la récolter pendant que la tige translucide encore verte clair reste cassante comme du verre, avant que celle-ci ne devienne rose et filandreuse.

Certes, sa saveur moins prononcée, ses vertus nutritionnelles et  médicinales moindres que la fameuse Ortie, ne l’empêchent en rien  de demeurer une excellente incontournable sauvageonne comestible.

Ingrédients :

  • Tiges de 10 à 20 cm avec les feuilles

Préparation :

En association avec nos 3 plantes, elle constitue un bon complément gustatif et épaississant notamment pour les soupes.

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ortie, Pissenlit et Berce, trois plantes sauvages comestibles à notre service

Stéphane Loriot

Stéphane Loriot

Lorsque le secteur biologique cherche à respecter la filière courte à 200 km de la production vers le consommateur, je vous propose 20 km, 2 km, 200 m ou même 20 m, avec ces trois plantes foisonnantes que sont la Berce, le Pissenlit et l’Ortie, facilement reconnaissables, et récoltables quasiment toute l’année.

Estimées depuis la préhistoire, aussi nourrissantes que la viande, plus riches en vitamines et en sels minéraux que nos plantes cultivées, ces plantes sauvages occupent parmi nos alicaments une place de premier choix.

Les préparations sont multiples, je vous propose mes recettes de plantes sauvages qui utilisent ces plantes comme matière première dans des préparations simples et rapides.

La cueillette de plantes sauvages nous permet d’aborder les notions de patrimoine botanique et de micro-paysage de manière tout à fait autre.

Globalement chaque cueillette est probante sans porter atteinte à la ressource. Au contraire, vous deviendrez rapidement vigilants, soucieux de préserver votre savoureux garde-manger non seulement gratuit, mais également sans contraintes liées à la production.

Bienvenu dans le comportement « écosophique » à travers ce néo-patrimoine vernaculaire végétal en devenant un champion des filières courtes de manière individuelle mais non individualiste.

> Voir toutes les recettes

Enregistrer

Enregistrer

Velouté d’Ortie (Nouvelle recette)

Cette recette à 95% sauvage permet de s’affranchir des pommes de terre et de la crème fraiche pour une onctuosité plus délicate grâce à l’huile d’olive.

veloute-ortie

Velouté d’Ortie

Consommé depuis la préhistoire et plante cultivée de demain, cet alicament de premier ordre aux qualités nutritionnelles exceptionnelles surclasse le soja et la viande.

Rééquilibrante, comblant la plupart des carences alimentaires et pouvant se récolter pendant 10 mois, l’Ortie peut bien se permettre de nous piquer un peu…

Ingrédients :

  • 4 belles poignées d’Orties (3 derniers étages avec la tige sans floraison au printemps ou suite à une fauche en été et en automne) coupées à 5 mm
  • 2 oignons coupés à 5 mm
  • 2 gousses d’ail coupée à 5 mm
  • 5 c à soupe d’huile d’olive, 4 ou 5 c à soupe de vinaigre de cidre
  • épices (colombo, curcuma, piments des oiseaux en poudre), sel
  • 1 demi-citron pressé

Préparation :

A l’exception de l’Ortie et du citron, cuire à feu très doux tous les ingrédients avec un couvercle (utiliser 2/3 de l’huile et du vinaigre), 20 à 25 mn en remuant de temps en temps.

Rajouter les 3/4 d’Ortie de la préparation, couvrir d’eau à 1 cm et cuire à ébullition à feu  puissant, avec un couvercle, 10 à 15 mn en rajoutant le dernier tiers d’huile et de vinaigre.

Rajouter le dernier quart d’ortie crue (méthode de François Couplan, la plante devenant son propre exhausteur de gout).

Passer au mixeur plongeur puis au chinois ou à la passoire fine. Rajouter le citron pressé.

ortie copie

Ortie

Le velouté sera meilleur réchauffé et peux se conserver 2 jours au réfrigérateur.

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 plantes sauvages comestibles : Ortie, Pissenlit et Berce

Ortie, Pissenlit et Berce, ces 3 plantes sauvages comestibles sont parmi les plus foisonnantes, nourrissantes et facilement reconnaissables, disponibles 10 mois sur 12, gratuites bien sûr mais pas seulement.

Pour aller au delà du Bio, se nourrir de manière autonome : une indépendance culinaire simple et accessible  à tous, je vous propose chaque trimestre mes recettes pour ces 3 plantes sauvages : Ortie, Pissenlit et Berce.

Ortie (Urtica dioica)

Ortie (Urtica dioica)

pissenlit_gd

Pissenlit (Taraxacum officinale)

Berce (Heracleum sphondylium)

Berce (Heracleum sphondylium)

> Conseils et consignes de cueillette

Enregistrer

Enregistrer