Soupe froide d’Ortie au concombre

Plus rafraichissante, désaltérante et tonique que le jus de fruit, ce breuvage est au rendez-vous pendant les chaleurs assommantes de l’été.

Ingrédients : 3 belles poignées d’Orties (3 derniers étages suite à une fauche) coupées à 0,5 ou 1 cm, 1 demi-concombre avec la peau coupé en dés de 1cm, 1 oignon coupé à 5 mm, une gousse d’ail coupée à 5 mm, 3 c à soupe d’huile d’olive, 2 c à soupe de vinaigre de cidre, épices (colombo, curcuma, piments des oiseaux en poudre) obligatoire, sel, 1 citron pressé

Préparation :
– Cuire à feu doux le concombre, l’oignon l’ail et tous les ingrédients sauf le citron pendant 20 à 25 mn en remuant avec un couvercle

– Rajouter les 3/4 d’Ortie de la préparation, couvrir d’eau et cuire à ébullition à feu moyen avec un couvercle pendant 10 à 15 mn

– Rajouter le dernier quart d’ortie crue

– Passer au mixeur plongeur et passer au chinois ou à la passoire fine

– Rajouter le citron pressé

– Laisser refroidir, placer au frigo et servir frais en rajoutant des épices et du citron si nécessaire

Ortie (Urtica dioica)

Ortie (Urtica dioica)

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Taboulé de Pissenlit

Cette salade rafraîchissante, pendant les périodes chaudes, permet de remplacer le persil par le Pissenlit cru. L’amertume prononcée de celui-ci sera amoindrie grâce au citron. Un taboulé de caractère qui donne l’occasion de s’affranchir de la recette redondante de la salade de Pissenlit aux lardons.., sachant que la valeur nutritive de la viande est détrônée par nos trois plantes sauvages.

Ingrédients : Un bouquet de feuilles de Pissenlit, même âgées, (4 cm de diamètre à la base), 20 à 30 feuilles de Menthe sauvage des prés (en option), un verre de lentilles vertes, un verre de boulgour, un oignon ou trois échalotes, un gousse d’ail, un demi-concombre avec la peau, une tomate, cinq cuillères à soupe d’huile d’olive, trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre, un citron, curcuma, colombo, piment des oiseaux, sel.

– Dans une grande casserole, faire bouillir les lentilles pendant 10 mn, puis rajouter le boulgour pour 10 mn supplémentaire avec du sel comme pour des spaghettis par exemple. Après la passoire, passer le tout à l’eau froide pour stabiliser le mélange

– Couper le Pissenlit à 2 mm ou plus finement encore

– Couper l’oignon et l’ail le plus finement possible

– Couper le concombre à 2 ou 3 mm

– Couper la Menthe à 2 mm

– Couper la tomate en dés de 3 mm

– Presser le citron

– Mélanger tous les ingrédients dans un grand saladier en rajoutant quelques pincées de sel et en dosant le curcuma pour une couleur globale jaune clair, puis servir aussitôt

Pour une recette plus rapide, remplacer les lentilles et le boulgour par de la semoule de blé dur en rajoutant un demi-verre d’eau.

Vous pouvez également remplacer le boulgour par du quinoa.

La Menthe duveteuse commune des champs (Mentha suaveolens) au parfum délicat avec ses fleurs blanc rosé en épis conique est parfois récoltable non loin du Pissenlit. En complément à 20 % du Pissenlit, le taboulé aura une saveur exotique locale légèrement amère typique de beaucoup de plantes sauvages.

A mon goût, n’incorporez pas de Menthe marocaine. Son gout standard trop puissant supplanterait celui du Pissenlit vers une saveur trop connue du taboulé libanais, ce qui n’est pas le but recherché.

pissenlit_gd

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Fricassée de pédoncules (tiges florales) de Pissenlit

Au cœur du printemps, suite à la floraison et à la diffusion des fruits par le vent, les pédoncules de pissenlit se retrouvent par centaines dans les prairies pendant une semaine encore croquants avant qu’ils ne flétrissent. Le message est le suivant, ; « dépêchez-vous de me déguster, sinon vous devrez attendre l’année suivante pour une moisson aussi abondante ».

La récolte est alors aussi rapide que facile. En un temps record, vous disposerez d’un curieux bouquet de tiges à nu, idéal pour une recette très simple, surprenante, emblématique de la saison.

Vous découvrirez un croquant acide et amer (saveur oubliée typique de nombreuses plantes sauvages) de cette fricassée en accompagnement pour les spaghettis, le riz, le quinoa, ou dans une omelette, etc.

Ingrédients : Un bouquet de 4 cm de diamètre de pédoncules, 2 échalotes, une gousse d’ail, deux cuillères à soupe  d’huile d’olive, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre, sel, colombo, piment des oiseaux.

  • Éliminer les capitules (boutons floraux), puis couper les pédoncules et les échalotes à 5 mm
  • Couper la gousse d’ail à 2 mm
  • Cuire tous les ingrédients à feu doux avec un couvercle pendant 10 mn.
  • Goûter jusqu’à obtention d’un tendre croquant

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Champignons farcis au chèvre de Pissenlit

Une préparation simple pour un résultat digne des Chefs Cuisiniers.

Cette saveur forestière puissante et subtile se conjugue avec une dégustation très nourrissante, légère et stimulante restant longtemps en bouche.

Ingrédients : Un bouquet de feuilles de Pissenlit (4 cm de diamètre à la base), une gousse d’ail, 8 gros chapeaux de champignons de Paris, 50 g de chèvre frais, huile d’olive, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre, une pincée de sel, Colombo, Piment des oiseaux.

– Couper le Pissenlit et l’ail à 2 mm.
– Cuire le tout à feu doux avec une cuillère à soupe d’huile et une cuillère à soupe de vinaigre avec un couvercle pendant 10 mn maximum en remuant avec une cuillère en bois.
– Retirer la queue des champignons à la main et agrandir le trou à la petite cuillère
– Une fois le Pissenlit refroidi, le mélanger dans un bol à la fourchette avec le chèvre et les épices de manière homogène.
– Remplir les chapeaux à ras avec la farce puis les mettre dans un plat à gratin, chapeau à l’envers (farce vers le ciel)
– Verser un filet d’huile d’olive sur les champignons et cuire au four pendant au moins 30 mn à 200 °.
– Déguster chaud sans se brûler.

pissenlit_gd

 

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site