Brouet de Pissenlit (Terrine)

Recette de l’hiver : Brouet de Pissenlit (Terrine)

Cette recette surprenante, tronquée, inspirée du Brouet vert du 15ème siècle, à l’origine du pâté actuel, est la plus complexe de toutes mes recettes mais elle reste néanmoins facile.

Aujourd’hui la viande sera remplacée par des champignons de Paris et le persil par le Pissenlit. Cette recette est pédagogique pour une réhabilitation de nos plantes sauvages chez les plus récalcitrants.

Ingrédients : Un bouquet de feuilles de Pissenlit même âgées de 5 à 6 cm à la base coupées à 2mm, 150 g de champignons coupés à 1 cm, une gousse d’ail coupée à 2 mn, 3 tranches de pain de campagne de la taille de la paume coupées à 5 mm,1 œuf entier, 1 jaune d’œuf, 1 bouillon cube de 1 cm, 10 cl d’eau, deux cuillères à soupe d’huile d’olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, colombo, piment des oiseaux et citron pendant la dégustation.

– Cuire le Pissenlit à feu doux avec une cuillère d’huile, une cuillère de vinaigre et une pincée de sel à feu moyen pendant 5 mn avec un couvercle.
– Cuire séparément les champignons avec une cuillère d’huile pendant 5 mn à feu moyen avec un couvercle, puis rajouter l’eau et le bouillon cube.
– Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients avec la dernière cuillère de vinaigre à la palette ou à la main.
– Placer le tout dans un plat à gratin au four à 200° pendant au moins 30 mn.
– Lorsque le pâté commence à former une croute rousse en surface, tremper une lame pour vérifier que la pate ne soit plus liquide.

Ce pâté végétal est très nourrissant et se déguste aussi bien chaud que froid. Si vous le mangez froid, il sera encore meilleur avec quelques gouttes de citron. Les personnes sont étonnées par ce plat végétarien car elles sont persuadées de manger de la viande…

pissenlit_gd

 

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Publicités

Chips de Berce

Recette de l’automne : Chips de Berce

Pour épater vos proches, cette recette originale genre « amuse bouche » sera idéale en début de repas sans en abuser, car elle peut-être trop nutritive.

La surveillance pendant la cuisson sera constante, les feuilles devront tout juste brunir. Cette recette est à réaliser de préférence à l’automne après la repousse de la Berce suite à une tonte.

Ingrédients : Une belle poignée de jeunes feuilles de Berce (15 cm) sans le pétiole central (tige) coupée à 1,5 cm, deux cuillères d’huile d’olive, une cuillère à café de vinaigre de cidre, une pincée de sel, colombo, piment des oiseaux.

– Dans une poêle non adhésive en céramique si possible, cuire le tout à feu moyen sans couvercle pendant 10 mn en remuant régulièrement pour une cuisson homogène avec une cuillère en bois.
– Puis, commencer à goûter jusqu’à obtention d’un croustillant sans que nos petites chips ne brunissent trop.
– Servir le tout froid dans un bol à déguster avec les doigts avec modération.

Berce (Heracleum  sphondylium)

Berce (Heracleum sphondylium)

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site

Canapés d’Orties aillés

Recette de l’hiver : Canapés d’Orties aillés

Il s’agit de ma toute première recette très simple et rapide avec cette fabuleuse plante qu’est l’ortie donnant cette impression de manger des escargots.

Ingrédients : Deux belles poignées d’Ortie (3 derniers étages), deux gousses d’ail, tranches de pain de campagne, beurre, une cuillère à soupe d’huile d’olive, une ou deux cuillères à café de vinaigre de cidre, une pincée de sel, colombo, piment des oiseaux.

– Couper l’Ortie à 5 mm et l’ail à 2 mm
– Cuire le tout avec l’huile, le vinaigre et les épices à feux doux avec un couvercle pendant au moins 5 mn en remuant, puis goûter au fur et à mesure jusqu’à obtention d’une purée (toujours avec le couvercle).
– Introduire les tranches dans le grille-pain.
– Beurrer les tranches grillées et couvrir avec 3 mm de purée d’ortie
– Servir les canapés encore chauds et déguster sans se brûler.

Cette purée est utilisable en accompagnement avec toutes sortes de féculents.

Ortie (Urtica  dioica)

Ortie (Urtica dioica)

> Voir toutes les recettes de plantes sauvages de Stéphane Loriot

> Retour à l’accueil du site